Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 11:50

Lire Ensemble et le Théâtre en Herbe
                                                              

 vous invitent 

 MERCREDI 15 FEVRIER

  20h30 

salle des fêtes d’Unverre

 

 

 

La 6ème édition des 1 000 Lectures d’hiver, opération  missionnée par  Livre au  Centre, se poursuit avec la venue de Catherine Gautier qui vous fera découvrir Fils unique de Stéphane Audeguy. En première partie de soirée, Elodie Denis effectuera la lecture de mémoires de M. Lelard, de Mézières-au-Perche. Un verre de l’amitié vous permettra ensuite d’échanger avec l’intervenant. (Lecture pour adultes.) Entrée avec libre participation.

 

 

 

51Gu9EvwTmL. SS500CRITIQUE

En incarnant le frère aîné de Jean-Jacques Rousseau, Stéphane Audeguy dresse le portrait d'un siècle que le rationalisme a tué. Pour son deuxième roman, l’auteur a offert un corset à sa capacité d'invention. Un corset historique et linguistique puisqu'en prêtant sa voix au frère de Jean-Jacques Rousseau, il s'imposait d'écrire comme on le faisait au XVIIIe siècle et de tenir la fiction sous le joug de la vraisemblance historique.
Rousseau, dans Les Confessions, n'évoque que peu son frère  aîné, qu'il connut à peine. Stéphane Audeguy s'est emparé de ce mystère pour imaginer la vie de François. Libertin autant qu'il le peut, François connaît les aventures de la chair, celles du  progrès, celles de l'Histoire. On le suit volontiers dans l'apprentissage permanent qu'est la vie. D'autant que, dans cet exercice de style qui consiste à écrire un français d'époque, Audeguy semble retrouver naturellement le ton du moraliste, le sourire en coin. Ses formules sonnent juste, en bois d'époque et parfois en subjonctif assorti : " Il est bon sans doute de suivre sa pente ; mais il faut que ce soit en montant. " Ce prêtre me quitta content de moi, c'est-à-dire de lui " ; " Maximin de Saint-Fonds était entré dans cette confrérie secrète de ceux qui aiment trop les hommes pour ne point haïr l'Humanité.’’

 

Partager cet article

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article

commentaires