Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 23:43

-c-JJ-Kraemer115.jpg

 

-c-JJ Kraemer104C’est vendredi 16 novembre que Thomas B., une pièce écrite, mise en scène et interprétée depuis 1995 par l'acteur et directeur du théâtre de Chartres Jacques Kraemer, sera sur la scène de la salle des fêtes de Brou. Sur le thème de l'écriture, et du rapport entre l'auteur et son œuvre, cette pièce vient éclairer d’une dimension supplémentaire, les œuvres littéraires qui sont régulièrement lues dans les communes du canton. Dans cette pièce, Jacques Kraemer campe un personnage unique: un écrivain en panne d'inspiration, qui sèche sur sa copie depuis plusieurs années. « Il s'agit d'un écrivain autrichien nommé Thomas B. On le voit décidé à se remettre à écrire, mais incapable de concrétiser son projet. Tout lui sert de diversion : ses considérations sur le papier, sa machine à écrire, sa femme de ménage, l'Autriche, Peter Handke, Samuel Beckett. En fin de compte, il se suicide en avalant de fortes doses de tranquillisants et ce passage à l'acte le relance dans l'écriture : il va écrire en direct le récit de sa mort. Le personnage et son propos sont volontairement négatifs, noirs sur toute la ligne. Mais j'espère que le pessimisme et le désespoir sont fortement contredits par l'humour.» explique Jacques Kraemer. 

 

-c-JJ-Kraemer105.jpgJouée à de très nombreuses reprises, la pièce a été particulièrement bien accueillie par la critique; « Un grand exercice de théâtre pour servir un texte exceptionnel » selon Presse Océan; « un texte d'une belle intelligence, tout en finesses et en décalage, qui charrie la vie et ses scories à plein courant avec cet humour qui est l'élégance du désespoir » (La République du Centre); « une pièce grinçante et drôle, pleine d'allant » (l'Echo Républicain).

 



 

-c-JJ-Kraemer113.jpg

Vendredi 16 novembre 2012 – 20h30 /// Salle des fêtes – BROU

Entrée gratuite

Durée : 1h15

Public : à partir de 15 ans

Un verre de l'amitié offert par la municipalité sera l'occasion d'un temps d'échange avec l'artiste.


Conception et mise en scène : Jacques KRAEMER

(avec l’aide amicale de Jean-Philippe LUCAS RUBIO,

Nicolas SIMONIN, et le soutien et les conseils d’Aline KARNAUCH)

Régie : Ingrid CHEVALIER ou Aurore THIÉRY

Interprétation : Jacques KRAEMER

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 07:57

AFFICHE-DICTEE--.jpg

 

La troisième édition de "La dictée de Lecap" est ouverte à tous. Elle revient cette année sous une forme améliorée, avec un jury de correcteurs, une vidéoprojection de la correction, un trophée, des coupes et des lots encore plus nombreux que l'an passé.

Les classements seront effectués selon 3 catégories d'âges : jusqu'à 12 ans révolus, 15 ans révolus, 18 ans et plus.

Papier et crayons vous seront fournis par nos sponsors.

Les textes choisis sont issus de romans de l'Unverrois David Ramolet qui sera parmi nous pour présenter sont dernier livre. Tout comme Nathalie Salin, de Brou, qui présentera son premier roman. Inscriptions sur place dès 19 heures. Début de la dictée : 19 h 45. Et comme chaque année, un grand pique-nique partagé aura lieu à la suite.

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 11:42

À 19h30 à la mairie, la comédienne Hélène Phillipe vous fera découvrir « Rosa candida », roman d’Audur Ava Olafsdottir. Un verre de l’amitié  sera suivi du traditionnel pique-nique partagé. Apportez vos paniers garnis et vos couverts.

Entrée avec libre participation.

 

51kI9Ug2nkL. SS500L’AUTEUR

Auður Ava Ólafsdóttir est née en 1958 à Reykjavik en Islande. Elle est professeur d'histoire de l’art à l 'Université d’Islande et directrice du Musée de l'établissement. Elle a donné de nombreuses conférences et organisé plusieurs expositions à ce titre. Rosa candida (traduit en français aux éditions Zulma), est son troisième roman après Upphækkuð jörð (Terre  relevée) en 1998, et Rigning í nóvember (Pluie de novembre) en 2004, qui a été couronné par le Prix de Littérature de la Ville de Reykjavík.

 

 

 

LA CRITIQUE

En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d’Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre Eden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile.
« Ce merveilleux roman, au héros plein de candeur qui s’initie à la vie adulte, réussit ce que tout lecteur attend d’un livre, être mis en apesanteur quelque part à l’abri du temps qui passe, dans un état de parfaite innocence et de félicité. » Gilles Million,  L’Usage du monde

 

 

 

 

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 22:03

La semaine du 10 au 18.09.2011 avec les partenaires, les  artistes, les enseignants, les élèves, a été très gratifiante. Cela ne suffit pas pour gommer la lourdeur de l’organisation de cette 3ème édition et le fait que la manifestation n’ait pas encore trouvé sa place dans le paysage culturel Eurélien. Nous avions espéré que cette manifestation  devienne régionale ou plus…, mais le constat est qu’elle ne  décolle pas.

Nous n'avons pas eu un nombre de dossier suffisant en 2011 pour nous motiver à poursuivre l'aventure.

Nous avons déposé un dossier au port de Paris. Il est à l'étude. A suivre...

 

                                                                                                                                               J.P. Faurie


 

ANET 2012 (28) "Marché d'Art d'Aujourd'hui"  pour les professionnels

 14,15 et 16 septembre, Journées du patrimoine.

 

BROU 2012 (28) "Vide atelier artistique" pour les professionnels

20, 21 et 22  juillet.

 

Pour les 2 manifestations, vous pouvez vous renseigner à lecap28@orange.fr 

Laissez vos coordonnées et un n° de tél fixe.

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 23:49

 

Céline Larrigaldie vous fera découvrir « À l’enfant que je n’aurai pas », roman de Linda Lê. Un verre de l’amitié sera offert par la municipalité. Il sera suivi du traditionnel pique-nique partagé. Apportez vos paniers garnis et vos couverts. Ancienne école. Entrée avec libre participation.

 

photo blog

CRITIQUE / Le titre de cette missive de 66 pages, nombre diabolique qui ne doit rien au hasard, est explicite : Linda Lê a décidé de ne jamais enfanter, et s'en explique comme elle sait le faire, franche, crue, respectueuse, clairvoyante.  Elle n'est pas femme à s'épancher de façon hystérique, elle écrit comme ceux qu'elle admire : en profondeur, au plus près de ses questionnements, pour saisir la multiplicité des réponses. Le trouble vient de la présence/absence du fruit de ses entrailles qu'elle sait trop noueuses et trop remplies de mots.

 

BIBLIOGRAPHIE

Le prix Wepler, décerné en 2010 à Cronos, a sans doute contribué à mieux faire connaître Linda Lê, l'un de nos plus grands écrivains vivants, que sa discrétion a conduite à bâtir une œuvre monumentale loin des médias. Abondamment traduite en anglais, en néerlandais et en portugais, son œuvre a été publiée quasi intégralement par les Editions Christian Bourgois, dont elle est sans nul doute la figure de proue de la littérature française contemporaine.

 

 

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 11:50

Lire Ensemble et le Théâtre en Herbe
                                                              

 vous invitent 

 MERCREDI 15 FEVRIER

  20h30 

salle des fêtes d’Unverre

 

 

 

La 6ème édition des 1 000 Lectures d’hiver, opération  missionnée par  Livre au  Centre, se poursuit avec la venue de Catherine Gautier qui vous fera découvrir Fils unique de Stéphane Audeguy. En première partie de soirée, Elodie Denis effectuera la lecture de mémoires de M. Lelard, de Mézières-au-Perche. Un verre de l’amitié vous permettra ensuite d’échanger avec l’intervenant. (Lecture pour adultes.) Entrée avec libre participation.

 

 

 

51Gu9EvwTmL. SS500CRITIQUE

En incarnant le frère aîné de Jean-Jacques Rousseau, Stéphane Audeguy dresse le portrait d'un siècle que le rationalisme a tué. Pour son deuxième roman, l’auteur a offert un corset à sa capacité d'invention. Un corset historique et linguistique puisqu'en prêtant sa voix au frère de Jean-Jacques Rousseau, il s'imposait d'écrire comme on le faisait au XVIIIe siècle et de tenir la fiction sous le joug de la vraisemblance historique.
Rousseau, dans Les Confessions, n'évoque que peu son frère  aîné, qu'il connut à peine. Stéphane Audeguy s'est emparé de ce mystère pour imaginer la vie de François. Libertin autant qu'il le peut, François connaît les aventures de la chair, celles du  progrès, celles de l'Histoire. On le suit volontiers dans l'apprentissage permanent qu'est la vie. D'autant que, dans cet exercice de style qui consiste à écrire un français d'époque, Audeguy semble retrouver naturellement le ton du moraliste, le sourire en coin. Ses formules sonnent juste, en bois d'époque et parfois en subjonctif assorti : " Il est bon sans doute de suivre sa pente ; mais il faut que ce soit en montant. " Ce prêtre me quitta content de moi, c'est-à-dire de lui " ; " Maximin de Saint-Fonds était entré dans cette confrérie secrète de ceux qui aiment trop les hommes pour ne point haïr l'Humanité.’’

 

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 18:51

Lecap-2012-2-a.jpg

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 09:34

LECAP vous invite

 DIMANCHE 15 JANVIER 2012

  14 h 30    

salle des fêtes de Miermaigne

 

La 6e édition des 1 000 Lectures d’hiver  missionnée par  Livre au  Centre , se poursuit avec la venue de Benoît Marchand qui vous fera découvrir Paris Insolite de Jean-Paul Clébert. Un verre de l’amitié offert par la municipalité vous permettra ensuite d’échanger avec l’intervenant.Gouter partagé. Apportez vois patisseries et friandises. Entrée avec libre participation.

 

 

51BewGqPFdL. SS500

 

 

BIOGRAPHIE :

Jean-Paul Clébert est un écrivain français, né en 1926 à Paris et mort le 21 septembre 2011.  Il vivait à Oppède, dans le Lubéron. Après avoir suivi ses études dans une institution religieuse, Jean-Paul Clébert rejoint la Résistance française en 1943, il a 16 ans. Après la Libération, il passe six mois en Asie puis revient en France. Il mène alors une vie clandestine dans l´univers des clochards, ce qui lui inspire son premier essai, Paris insolite (1952), qu'il dédie à ses compagnons de dérive Robert Giraud et Robert Doisneau Une édition illustrée de photos de Patrice Molinard et mise en page par Massin paraît en 1954. Il passe encore quelques temps dans la capitale où il fréquente les derniers surréalistes et le premier groupe des situationnistes, qui aimaient se retrouver dans certains cafés de Saint-Germain-des-Prés. Durant deux ans, il est reporter en Asie pour Paris Match et pour France Soir, avant de se retirer en 1956 dans le Lubéron. Il s'intéresse alors à l´histoire du Sud de la France et de la Provence.

 

CRITIQUE :

Paris, depuis 1952, a déjà amorcé sa mue. Paris change et Clébert n’est pas le premier à s’en apercevoir. Ce « Paris insolite » humaniste, osons le mot, même s’il semble déplaire, n’est pas un guide touristique pittoresque. C’est un Paris instantané, pris sur le vif et éphémère. Croqué avec gourmandise, tressé d’une kyrielle de descriptions à trois temps. Le livre se clôt sur un dégoût, comme après une bombance : « Et après avoir écrit ce livre… eh bien j’en ai marre ». Le lecteur, lui, est sur le cul. Il en sort comme d’un rêve ou d’un voyage dans le temps. Il coule dans ce livre l’insolence de la jeunesse. Celle d’un auteur libertaire qui a su capter le meilleur d’une ville dont l’esprit, pour peu qu’on y soit attentif, court encore les rues.

     Olivier Bailly (Nouvel Obs)

 

 

2452977

 

 

Repost 0
LECAP, ASSOCATION CULTURELLE - dans LE PROGRAMME 2012
commenter cet article