Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2023 6 04 /02 /février /2023 13:26
Guy Coda, Patrick Crossonneau, Dany Ferrucci et Jorma Lecureur en expo au Bit de Brou

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2023 2 10 /01 /janvier /2023 15:18

Le peintre Guy Jorry et le sculpteur Gérard Servais exposent du 4 janvier au 4 février 2023 au Bureau d'information touristique de Brou. Le vernissage aura lieu samedi 21 janvier à 17h30.

Peinture et sculpture en janvier à la chapelle Saint-Marc
Peinture et sculpture en janvier à la chapelle Saint-Marc
Peinture et sculpture en janvier à la chapelle Saint-Marc
Peinture et sculpture en janvier à la chapelle Saint-Marc
Peinture et sculpture en janvier à la chapelle Saint-Marc
Peinture et sculpture en janvier à la chapelle Saint-Marc
Peinture et sculpture en janvier à la chapelle Saint-Marc
Peinture et sculpture en janvier à la chapelle Saint-Marc

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2022 5 23 /12 /décembre /2022 19:06
Le vide-ateliers d'artistes 2023 est lancé
11ème Vide-Ateliers d’artistes
7, 8, 9 Juillet 2023
BROU Eure et Loir

 

 

* Le vide-Ateliers d’artistes n’est pas un marché de l’art.

 

* Le vide-ateliers d’artistes ne demande pas aux artistes de brader des œuvres qu’ils exposent toujours.

 

* Le vide-ateliers offre aux artistes la possibilité de vendre, à petits prix, des œuvres de qualité ne correspondant plus à leur marché actuel, qu’ils ne renient pas, mais qu’ils ne désirent plus présenter dans des galeries et salons habituels.

 

*Le vide-ateliers comme son nom l’indique aide et invite l’artiste à libérer de la place dans son atelier

 

* Le vide-ateliers d’artiste a une vocation pédagogique car il permet à des visiteurs d’acheter une première oeuvre. Ils peuvent échanger avec les artistes qui leur expliqueront que le vide-ateliers d’artistes est une opportunité mais qu’il n’a pas vocation à se substituer au marché de l’art.

 

Le 11ème vide-ateliers d’artistes organisé par LECAP se déroulera les 7, 8, 9 Juillet 2023. Il réunira 28 artistes professionnels, ayant à proposer des œuvres ne correspondant plus à leur marché actuel : esquisses, dessins préparatoires, sérigraphies, aquarelles, gravures, peintures, sculptures, photographies… Ils profiteront de cette manifestation pour vendre, à des prix très attractifs, ces œuvres de qualité qu’ils ne renient pas mais qu’ils ne désirent plus présenter dans des galeries et salons habituels. 

 

Une commission se réunira pour retenir les dossiers correspondant au cahier des charges du vide-ateliers d’artistes.

 

QUI : 28 artistes professionnels , proposant des œuvres de qualité ne correspondant plus à leur marché actuel, seront retenus sur dossier.

La fourchette de prix pour les techniques à plat sera comprise entre 1 et 300€.

 

Le but de cette manifestation est de créer un événement joyeux, convivial, sans prétention mais de très haute tenue artistique, en proposant aux visiteurs des œuvres à des prix très attractifs.

 

Les artistes désirant adhérer à ce projet de Vide-Ateliers artistique sont invités à envoyer leur dossier à LECAP, Passage Bisson 28160 Brou.

Pas d’envoi posant des problèmes de réception ou de lecture pour la commission.

 

Inscription jusqu’au 31 mars 2023

Je suis intéressé(e) : peinture, dessin, aquarelle, poterie, céramique, photographie, gravure, sérigraphie, sculpture …..

 

Nom :

 

Prénom :

 

MDA : autre :

 

Siret :

 

Adresse :

 

Code Postal : Ville :

 

EMail :

 

Site :

 

Téléphone  Fixe : Portable :

 

 

 

 

 

Règlement

 

1- Pour participer, il est nécessaire pour les artistes de nous faire parvenir un dossier avec CV succinct et 10 photos d’œuvres qui pourraient être proposées à la vente avec format et prix. (Joindre les pages à compléter)

 

2- Avec l’inscription, joindre un chèque de 50 € à l’ordre de LECAP d’adhésion 2023 à LECAP et de participation.

 

3- Aucun pourcentage ne sera pris sur les ventes. La fourchette des prix proposés pour les techniques à plat sera de à 1 à 300 € maximum.

 

4- La commission de sélection décide seule de l’acceptation ou non des exposants.

 

5- L’exposant dégage LECAP Organisation de toute responsabilité en cas de détérioration, perte ou vol durant l’exposition. (Sauf nuits de vendredi et samedi).

 

6- Les organisateurs déclinent toute responsabilité pouvant résulter de la présentation de copies d’œuvres.

 

7- LECAP rappelle aux exposants qu’ils doivent respecter la législation en vigueur en matière fiscale et sociale.

 

9- Joindre une enveloppe timbrée (suffisamment affranchie) à votre adresse pour la réponse et la réexpédition de vos documents. Les artistes retenus recevront un reçu de l’adhésion et de la participation. ( NB : pas de lettre recommandée »

 

J’ai pris connaissance du règlement,

 

Lu et approuvé par l’artiste,

 

Signature

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2022 4 15 /12 /décembre /2022 19:16
L'Atelier photo de Brou à la chapelle Saint-Marc en décembre
L'Atelier photo de Brou à la chapelle Saint-Marc en décembre
L'Atelier photo de Brou à la chapelle Saint-Marc en décembre
L'Atelier photo de Brou à la chapelle Saint-Marc en décembre
L'Atelier photo de Brou à la chapelle Saint-Marc en décembre
L'Atelier photo de Brou à la chapelle Saint-Marc en décembreL'Atelier photo de Brou à la chapelle Saint-Marc en décembre

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2022 6 12 /11 /novembre /2022 06:35
Odile Vallée expose dans la Vitrine
Odile Vallée expose dans la Vitrine

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2022 7 06 /11 /novembre /2022 08:50
Mélanie Casano expose au Saint-Jacques
Mélanie Casano expose au Saint-Jacques
Mélanie Casano expose au Saint-Jacques
Mélanie Casano expose au Saint-Jacques

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2022 5 28 /10 /octobre /2022 13:41
L'Afrique en photo à la chapelle Saint-Marc en novembre
L'Afrique en photo à la chapelle Saint-Marc en novembre
L'Afrique en photo à la chapelle Saint-Marc en novembre
L'Afrique en photo à la chapelle Saint-Marc en novembre
L'Afrique en photo à la chapelle Saint-Marc en novembre
L'Afrique en photo à la chapelle Saint-Marc en novembre

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2022 6 24 /09 /septembre /2022 12:23
Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc
Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc
Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc
Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc
Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc
Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc
Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc
Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc

Bernard Briantais est né à Nantes en 1953 ; il y travaille et y vit toujours. Persuadé d’avoir commencé à dessiner dans le ventre de sa mère, il consacre son enfance et son adolescence au dessin, tout en rêvant de devenir clown, curé ou peintre. Déjà, il croque les petits vieux au jardin des plantes, les enterrements des petites gens... En raison de problèmes familiaux, il doit arrêter ses études et suit une formation de peintre en bâtiment. Établi comme artisan peintre décorateur, il exerce ce métier une trentaine d’années, ce qui lui permet de revendiquer le titre de champion du monochrome blanc ! Sa rencontre avec le galeriste Jean Fradin en 1988 le « jette » enfin dans la peinture... l’artistique cette fois ; il exposera régulièrement avec lui jusqu’aux années 2000. Très importante aussi sera sa rencontre avec Charles Semser (1922-2011), peintre, sculpteur et céramiste américain installé à Paris. D’abord marqué par le mouvement CoBrA, l’expressionnisme et une forme de littérature sociale, Bernard s’achemine à partir de 2010 - par choix autant politique qu’esthétique - vers le monde de l’art singulier, où il peut exprimer une humanité à fleur de peau. En effet, lors d’un séjour à Paris, il est frappé par la misère sociale et sidéré par le nombre de SDF rencontrés, il se sent dans l’obligation de parler et de transcrire ce qu’il voit. Il choisit donc de s’orienter vers un art plus populaire, plus accessible et surtout plus proche de ses convictions. Il fait dans ce milieu de très belles rencontres dont : Gérard Sendrey (1929-2022, fondateur du musée La Création Franche à Bègles), Laurent Danchin (1946-2017, critique d’art et auteur, grand ami des singuliers et de l’Art brut), Jean-Luc Giraud (créateur avec Laurent Danchin de Mycelium), Jean-Luc Bourdila (fondateur du Grand Baz’Art depuis 2008), Chantal Giteau (ex directrice de la Culture à Carquefou) et d’autres encore...
Bernard Briantais travaille essentiellement à partir de scènes de rue, avec des matériaux pauvres et de récupération, avec trois fois rien (il aimerait d’ailleurs passer à quatre fois rien) : carton, cagettes, chutes de tissu, vieilles photos, débris, fragments, lui servant à mettre en scène, tels des castelets, des personnages de la rue : son Gotha regroupe donc les invisibles et les laissés pour compte, qu’il traite avec une tendresse non dénuée d’humour, « la politesse du désespoir ». Carole Launai le décrit ainsi : « Pour lui, personne n’est rien. Ce sont les invisibles qui l’attirent, les vieux, les travailleurs pauvres, les clodos, ceux et celles qu’on désigne comme les « petites gens » parce qu’ils ont des petits revenus. Il est aussi fasciné par les grandes gueules, qui affirment une identité forte et font fi de la normalité des autres : des conformismes, du jeunisme, du devoir de modernité... À ses yeux, les uns et les autres sont le sel de la vie.[...] L’œuvre de Bernard Briantais est comme un bras d’honneur aux pédanteries artistiques, politiques et bancaires [...] Ce vulgaire qu’il met au pinacle est un bien qu’il faut chérir et savoir apprécier à sa juste valeur : celui de l’étrangeté de la condition humaine. » À partir de 2010, Bernard a participé à de très nombreux salons et expositions collectives,ainsi que plusieurs personnelles dont : L’Usine à Paris, La Maison sous les paupières à Rauzan, Le Triphasé à Nantes... Il a déjà publié : Anorexie (Éd. Joca, 1997), Ce petit tas de mots (Atelier Le petit Jaunais, 1998), Pedibus cum jambis (Éd.LPQG, 2006), Épeire et fil de graphite (Éd.LPQG, 2009), Céleste et Capitule (Éd. L’Amateur, 2018), Je dessinais déjà dans le ventre de ma mère (Éd. Mycelium, 2019) Dans Nadja (1928), André Breton écrit : « Nantes : peut-être avec Paris la seule ville où j’ai l’impression que peut m’arriver quelque chose qui en vaut la peine, où certains regards brûlent pour eux-mêmes de trop de feux [...] où un esprit d’aventure au-delà de toutes les aventures habite encore certains êtres [...] » Sans doute y avait-il croisé Bernard Briantais !

Bernard Briantais, en novembre, à la chapelle Saint-Marc

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2022 3 14 /09 /septembre /2022 19:58
Le 10ème vide -ateliers de Lecap s'annonce pour les Journées du Patrimoine
Le 10ème vide -ateliers de Lecap s'annonce pour les Journées du Patrimoine
Le 10ème vide -ateliers de Lecap s'annonce pour les Journées du Patrimoine
Le 10ème vide -ateliers de Lecap s'annonce pour les Journées du Patrimoine

Partager cet article
Repost0
26 août 2022 5 26 /08 /août /2022 14:25
Abelle Sauvat expose en septembre à la chapelle Saint-Marc
Abelle Sauvat expose en septembre à la chapelle Saint-Marc

Partager cet article
Repost0